ABC de la sous-traitance

Impression 3D stéréolithographie

La stéréolithographie : l’impression 3D haute définition

23 janvier 2019
|
0 Commentaires
|

Basée sur le principe de l’empilement des couches (au même titre que la FDM ou le SLS), la stéréolithographie utilise une résine photosensible pour la construction d’objet.

Voir la suite
soudage par friction malaxage (FSW)

Quels sont les avantages du soudage par friction malaxage (FSW) ?

27 décembre 2018
|
0 Commentaires
|

La friction malaxage est une méthode de soudage que l’on sollicite à l’état solide. Inventée dans les années 1990, elle s’applique notamment pour l’assemblage de pièces en aluminium, mais permet aussi de travailler avec d’autres métaux – et même des thermoplastiques.

Voir la suite
EDM machine

Les principales différences entre l’EDM et le PECM en usinage

19 décembre 2018
|
0 Commentaires
|

L’EDM, désignant le principe de l’électro érosion par enfonçage, est une technique d’usinage visant à façonner une pièce par enlèvement de matière, en envoyant des décharges électriques. Mais puisqu’elle peut générer des fissures ou limiter la tenue des pièces en fatigue, on préfère désormais le PECM, qui présente un certain nombre d’atouts.

Voir la suite
Usinage machines à 3 et à 5 axes

Usinage : quelle différence entre une machine à 3 et à 5 axes ?

13 décembre 2018
|
0 Commentaires
|

En usinage, les machines à 3 axes sont extrêmement connues et répandues : on les utilise pour servir de nombreux objectifs, aussi bien pour fabriquer des pièces mécaniques que dans des domaines plus exigeants comme l’architecture et le design. Toutefois, puisque les besoins évoluent en permanence, l’industrie développe des méthodes encore plus sophistiquées, notamment avec les machines à 5 axes. Zoom sur les différences entre ces deux alternatives.

Voir la suite
Mécano-soudure soudage en phase liquide

Mécano-soudure : les principaux procédés de soudage en phase liquide

7 décembre 2018
|
0 Commentaires
|

La soudure en phase liquide, moins compliquée que les méthodes en phase solide, peut être appliquée sur des pièces aux dimensions variées, pour les lier entre elles de manière permanente (on parle de soudure « non-démontable »). Le choix d’une technique ou d’une autre dépend des contraintes opérationnelles, mais aussi des matériaux.

Voir la suite
‹ Prev page1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Next page ›