Qu'est-ce que la métallurgie des poudres ?

Qu’est-ce que la métallurgie des poudres ?

29 juin 2015
|
0 Commentaires
|

À la différence de la métallurgie classique passant par la solidification des métaux, la métallurgie est une technique permettant la fabrication de pièces par un procédé appelé frittage. Elle est alors très adaptée à la fabrication en grand nombre de pièces complexes de petite taille. Aujourd’hui, la métallurgie des poudres est une technologie qui intervient aussi bien dans l’automobile que dans l’aérospatiale, l’industrie électrique ou encore l’horlogerie.

Comment procéder à la métallurgie des poudres ?

Même s’il existe une grande variété de poudres (poudre céramique ou polymère, par exemple), nous allons nous intéresser uniquement à la métallurgie des poudres métalliques qui comporte trois grandes étapes :

  • Le mélange des poudres : la poudre de base est associée à celles de métaux purs ou d’alliages ainsi qu’à une faible proportion de lubrifiant, destinée à faciliter la mise en forme.
  • La compression à froid: l’opération consiste à soumettre le mélange de poudres à une forte pression, comprise entre 200 et 800 MPa, pour d’obtenir une pièce manipulable, avec une forme et une dimension bien déterminées.
  • Le frittage : cela consiste à chauffer la pièce à haute température (mais inférieure à celle de la fusion du métal) dans une atmosphère contrôlée, pour lui apporter la forme finale désirée.

Limités seulement à quelques étapes, les procédés de la métallurgie des poudres restent la meilleure voie pour avoir des produits finis de qualité avec un coût de production limité.

metallurgiepoudre

Les avantages de la métallurgie des poudres

L’une des particularité de ce type de métallurgie est que celle-ci ne fait pas intervenir de fusion totale du matériau. Il s’agit d’une technologie à la fois flexible et économique susceptible de produire des petites pièces en grande série.

Flexible car elle permet de pouvoir produire des métaux ou alliages avec des propriétés particulières. Elle rend possible alors la production de métaux réfractaires pouvant fortement résister à la chaleur et à l’usure.

La métallurgie possède aussi des avantages économiques non négligeables lors de la production d’un très grand nombre d’une même pièce identique. L’absence de fusion et du besoin d’usinage permet donc de pouvoir notamment en réduire les coûts.

Composée de peu d’étapes et permettant de limiter la perte de matières, la métallurgie des poudres est devenue la première concurrente de la fonderie, du forgeage et de l’usinage.